Don par téléphone

Contacter la fondation de l'Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l'adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Nouvelles publications

26 janvier 2017

Guide d'élaboration d'un projet de recherche
3e édition revue et augmentée

Gordon Mace (professeur émérite) et François Pétry (professeur associé) ont publié un ouvrage aux Presses de l'Université Laval.

La première édition de ce manuel date de 1988. Depuis lors, le livre s’est vendu à près de 20 000 exemplaires. Utilisée comme ouvrage de référence dans plusieurs cours de méthodologie universitaires et pré-universitaires, l’ouvrage répondait manifestement à un besoin des étudiantes et des étudiants en sciences humaines ou sociales : avoir un manuel présentant les étapes du processus de recherche, à la fois simple et complet, facile à consulter pour la préparation et la réalisation de leurs travaux de recherche.

Dans cette troisième édition, nous avons modifié substantiellement le contenu afin de tenir compte des commentaires reçus et de l’évolution de la pratique méthodologique. L’avant-propos nous fournit l’occasion de parler du positionnement épistémologique de ce manuel au regard des deux grandes écoles, le néopositivisme et la méthode interprétative ou herméneutique. Nous avons fait une plus grande place à la théorie à l’étape de formulation du problème de recherche ainsi qu’au moment de poser l’hypothèse. Nous avons aussi réécrit en entier le chapitre sur la stratégie de vérification et partiellement ceux sur la collecte de l’information et le traitement des données. Enfin, la conclusion développe davantage les considérations éthiques liées à la recherche.

 

La force des liens entre les chercheurs universitaires et les agents de recherche ministériels augmente-t-elle la probabilité d’utilisation par les agents de l’information acquise ?

Mathieu Ouimet (professeur), Mélanie Rembert, Grégory Léon et Pierre-Olivier Bédard ont publié un article pour la Revue francophone de recherche sur le transfert et l’utilisation des connaissances.

Interagir avec des chercheurs universitaires fait partie des différentes stratégies à la disposition des agents de recherche des ministères pour accéder, à moindre coût, aux savoirs scientifiques. Dans les faits, certains agents de recherche des ministères québécois entretiennent des relations avec des chercheurs universitaires dans le cadre de leurs activités professionnelles. L’étude vise à examiner si un lien fort avec un chercheur, c’est-à-dire un lien se matérialisant en conversations familières comparables à celles que l’analyste ministériel pourrait avoir avec de proches collaborateurs, voire des amis, est plus susceptible de mener à une utilisation de l’information acquise qu’un lien plus faible, c’est-à-dire un lien menant à des conversations moins familières comparables à celles que l’analyste entretient avec de simples connaissances. Dans l’ensemble, les résultats suggèrent que la force du lien que l’analyste ministériel associe à une relation avec un chercheur universitaire augmente les chances qu’il choisisse d’intégrer une partie de l’information acquise dans ses analyses et qu’il recontacte ce même chercheur ultérieurement.

 

Le parcours de liberté d’une féministe critique et rebelle : Diane Lamoureux à l’Université Laval, 1986-2016 et Qu’est-ce que le Canada? Réponse à Luis Moreno

Guy Laforest (professeur) a publié deux nouveaux billets sur son blogue.

Le parcours de liberté d’une féministe critique et rebelle : Diane Lamoureux à l’Université Laval, 1986-2016 : J’approfondis ici, dans ce premier billet sur mon blogue en 2017, l’hommage que j’ai rendu à mon amie et collègue Diane Lamoureux en décembre dernier, alors que le département de science politique de l’Université Laval lors de son souper de Noël soulignait son départ à la retraite, comme celui d’ailleurs d’un de mes meilleurs anciens professeurs, Gérard Hervouet.

Qu’est-ce que le Canada? Réponse à Luis Moreno : L’arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis stimule la réflexion de beaucoup de journalistes et d’intellectuels dans le monde à propos des différences entre les États-Unis et le Canada, de même qu’entre Donald Trump et le Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau. Alors que Trump est militariste, conservateur et sexiste, alors qu’il tient un discours hostile à l’immigration et aux approches scientifiques en matière de changements climatiques, Justin Trudeau est un pacifiste et féministe auto-proclamé, un enthousiaste promoteur du multiculturalisme, un libéral de gauche et son pays est un leader internationalement reconnu sur les thématiques environnementales. Récemment, un des plus importants quotidiens britanniques, The Guardian, se demandait si le Canada n’était pas en voie de devenir le premier État postnational, sans véritable ancrage identitaire

 

Obama’s leadership style: enabling transatlantic allies in Libya and Mali

Jonathan Paquin (professeur), Justin Massie et Philippe Beauregard (candidat au doctorat) ont publié un article dans le Journal of Transatlantic Studies.

This article assesses President Obama’s transatlantic leadership style with regard to foreign crises and it contrasts it with the style of the previous Bush administration. It argues that the Obama administration exercises what we call enabling leadership, which implies that the US does lead, but that it does not feel the need to project ‘leadership from the front’. The article first analyses the diplomatic aspect of leadership by focusing on the ‘speaking order’ among the United States and three of its core allies, namely the United Kingdom, France and Canada. It presents a computer-assisted content analysis of the 482 official statements issued by these four states in response to the crisis in Libya in 2011 and Mali in 2012–2013. The paper then performs a detailed analysis of the financial and military contributions of the US and its allies to confront these crises. It provides qualitative and quantitative evidence suggesting that the Obama administration consciously adopted enabling leadership, a strategy that is consistent with the worldview of the president and his foreign policy entourage.

 

Régimes politiques et sociétés dans le monde
2e édition

Marcel Filion (chargé d’enseignement), Guy Gosselin (professeur retraité) et François Gélineau (professeur) avec la collaboration spéciale de Mamadou Lamine Sarr (candidat au doctorat) ont publié un ouvrage aux Presses de l'Université Laval.

Comment les pays sont-ils gouvernés ? Selon quelles modalités le président des États-Unis, le premier ministre du Royaume-Uni, le président de la France ou le chancelier de l’Allemagne accèdent-ils à leur fonction d’autorité et quelle est la portée réelle de celle-ci dans leur pays respectif ? En quoi consiste le rôle des députés de l’Assemblée populaire de Chine comparativement à celui des députés de l’Inde ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles le présent volume s’emploie à répondre.

C’est donc sous un angle comparatif que les auteurs de cet ouvrage se proposent d’analyser une sélection significative de régimes politiques. Ainsi, après quelques chapitres qui mettent l’accent sur des notions et des considérations préparatoires portant notamment sur l’émergence de l’État, les types de constitution, la formation des régimes politiques ainsi que les conditions de naissance de la démocratie libérale, le volume présente, à la lumière des éléments conceptuels préalables, les régimes politiques de neuf pays : le Royaume-Uni, les États-Unis, la France, la République fédérale d’Allemagne, la Fédération de Russie, le Brésil, le Nigeria, la République populaire de Chine et la République fédérale de l’Inde.

Cette deuxième édition de Régimes politiques et sociétés dans le monde reflète les modifications constitutionnelles et institutionnelles qui ont eu lieu dans les régimes politiques abordés, tout en tenant compte des récents développements historiques, sociologiques, économiques et autres.

 

The differentiated effects of health on political participation

Jérôme Couture (chargé de cours) et Sandra Breux ont publié un article dans l’European Journal of Public Health.

Several studies have shown that an individual’s state of health can significantly affect their decision to vote, but analysis is often only done on a single level of government; the national level. However, prior research has shown that the determining factors for voting can differ according to the level of government being considered. Our analysis is the first attempt to take a comprehensive look at the magnitude of health and political participation in a same country on different levels.

 

Un nouvel espace médiatique ?
Sociologie de la blogosphère politique française

Marie Heihouser (post-doctorante) a publié un ouvrage issu de son travail de doctorat aux Éditions LGDJ-Lextenso avec le soutien de la Fondation Varenne.

Alors que les démocraties occidentales voient leur population toujours moins impliquée en politique, les outils numériques offriraient de nouvelles possibilités susceptibles de remobiliser les citoyens.

Les blogs politiques, en particulier, permettraient à de nouvelles populations de publiciser à moindres coûts leurs opinions politiques en ligne. En parallèle à l'espace de l'action politique spécialisée et à l'espace médiatique, se formerait alors un nouvel espace de discussion et de publicisation d'idées politiques, ouvert à tous et susceptible de rencontrer une audience considérable.