Don par téléphone

Contacter la fondation de l'Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l'adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3449-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Nouvelles

Le CAPP et le CIÉRA se distinguent aux concours du FRQSC

15 mai 2017

Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP)

Steve JacobLe CAPP a obtenu le renouvellement de la subvention de soutien aux équipes de recherche du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

L’équipe, dirigée par Steve Jacob, est composée de 11 membres réguliers. La nouvelle programmation de recherche permettra aux chercheur(e)s de l’équipe d’approfondir l’étude de phénomènes variés se rattachant à la nouvelle gouvernance publique à l’une des normes démocratique, financière, managériale, cognitive et juridique. Ces normes encadrent le processus de production des idées, discours et pratiques des décideurs publics et en permettent l’évaluation par les analystes.

Le CAPP poursuivra aussi sa mission de collecte des données textuelles utiles à l’analyse des politiques publiques. Il en codifiera le contenu selon les méthodes reconnues et mettra ces documents et données scientifiques à la libre disposition des chercheur(e)s, des médias et des citoyen(ne)s grâce au site www.poltext.org

Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIÉRA)

Le CIÉRA, dirigé par Thierry Rodon, a obtenu une subvention de regroupement stratégique du FRQSC de 1,3 million sur 6 ans. Cette subvention va permettre de diversifier la programmation scientifique notamment en mettant en place des écoles d’été et en cThierry Rodonréant un pôle CIÉRA à Montréal (UdeM et UQAM) et à l’UQO. Ce financement permettra également d’offrir des bourses aux étudiant(e)s travaillant sur les questions autochtones.

Ce centre a pour mission générale d'effectuer des recherches en collaboration avec les communautés autochtones et d'autres universités, dans une perspective multidisciplinaire, interdisciplinaire et globalisante, en faisant en sorte que ces recherches favorisent une participation pleine et entière des autochtones à la vie sociale, économique et politique de la société civile. Depuis sa création, le CIÉRA a élargi considérablement l'étendue de ses recherches qui ne portent plus seulement sur les questions autochtones au Québec et au Canada, mais également ailleurs dans le monde.

 

Félicitations aux deux équipes de recherche !