Don par téléphone

Contacter la fondation de l'Université Laval au 418-656-3292


Don par la poste

Imprimer cette fiche remplissez-la et postez-la avec votre paiement à l'adresse suivante :

Faculté des sciences sociales
Pavillon Charles-De Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines
Local 3456-E
Québec (Québec) G1V 0A6

Événements

Midi de science politique

Le Département de science politique, la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, le Centre d'analyse des politiques publiques, le Groupe de recherche en communication politique, le Centre pour l’étude de la citoyenneté démocratique et l'APEUL vous invitent à assister à la conférence de madame Marie Neihouser, post-doctorante au Département de science politique de l’Université Laval.

La conférence s'intitule : « Un nouvel espace médiatique ? Sociologie de la blogosphère politique française »

Alors que les démocraties occidentales voient leur population toujours moins impliquée en politique, les outils numériques offriraient de nouvelles possibilités susceptibles de remobiliser les citoyens. Les blogs politiques, en particulier, permettraient à de nouvelles populations de publiciser à moindres coûts leurs opinions politiques en ligne. En parallèle à l’espace de l’action politique spécialisée et à l’espace médiatique, se formerait alors un nouvel espace de discussion et de publicisation d’idées politiques, ouvert à tous et susceptible de rencontrer une audience considérable. La question est alors de savoir si, aujourd’hui, les blogs politiques permettent à un nouveau type de producteurs de messages politiques d’accéder à de nouveaux publics. Nous démontrons que seuls les blogueurs ayant une visibilité antérieure dans le champ médiatique classique, de par leurs positions politiques ou professionnelles, sont susceptibles de rencontrer un public sur leur blog. Loin d’avoir permis à de nouveaux producteurs de messages politiques d’acquérir de l’audience, la blogosphère politique apparaît au contraire encastrée dans les champs politique et médiatique dont elle prolonge très largement les hiérarchies. Ainsi, notre travail tend à invalider la représentation enchantée d’une blogosphère politique qui, comme l’avançaient les tenants de la thèse cyber-optimiste, devait permettre à de nouveaux producteurs de messages politiques de rencontrer de nouveaux publics.

Marie Neihouser est docteur en science politique de l’Université de Montpellier (France), elle est actuellement post-doctorante au Département de science politique de l’Université Laval, au sein du Groupe de recherche en communication politique.

Un léger lunch sera servi.

Bienvenue à toutes et à tous !

Date et heure
Jeudi 13 avril 2017 de 11 h 45 à 13 h

Lieu
DKN-3470