Corps professoral

Aurélie CAMPANA, Professeure agrégée

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les conflits et le terrorisme
Maîtrise en histoire (Université Marc Bloch)
DEA en science politique (Institut d'études politiques de Strasbourg)
Doctorat en science politique (Institut d'études politiques de Strasbourg)

Aurélie Campana, professeure agrégéeDépartement de science politique
Pavillon Charles-De Koninck
1030, avenue des Sciences-Humaines, local 4423
Université Laval
Québec (Québec)  G1V 0A6

Téléphone : 418-656-2131, poste 3771
Télécopieur : 418-656-7861
Courriel : aurelie.campana@pol.ulaval.ca

 
Intérêts de recherche

Nationalisme, conflits identitaires, terrorisme, Caucase, Russie, Asie Centrale

 
Cours enseignés
  • POL-2300   Système politique de la Russie
  • POL-2310   Politique étrangère de la Russie
  • POL-2408   Le Nationalisme
  • POL-2606   Terrorismes
  • POL-7000   Analyse des conflits
  • GLP-1001   Institutions internationales
  • RLI-66499   Séminaire sur la sécurité internationale
 
Projets de recherche
  • Projets de recherche subventionnés
  • Chaire de Recherche du Canada sur les conflits identitaires et le terrorisme

    De nombreux conflits identitaires dérivent vers le terrorisme. Régions de très fortes instabilités, le Nord Caucase russe, la Transcaucasie et l’Asie Centrale sont particulièrement touchées. Pourquoi le terrorisme émerge-t-il dans certains de ces conflits. La Chaire étudie la mutation de l’action violente en terrorisme chez des groupes nationalistes, parties de ces conflits. La majorité des études ne proposent qu’un commentaire à vif des actes terroristes et manquent d'assise empirique. En prenant du recul par rapport à l’actualité, nous souhaitons apporter une explication plus fouillée à l’émergence du terrorisme dans les conflits identitaires. Nous étudions ainsi non pas des actes isolés, mais les processus qui conduisent certains groupes d’acteurs à mobiliser cette forme de violence politique.

    Les conflits identitaires portent sur la sauvegarde d’une identité collective, nationale ou religieuse. Depuis le début des années 1990, ils secouent particulièrement les zones du Nord Caucase russe, de la Transcaucasie et de l’Asie Centrale. Ces régions forment les terrains de la recherche empirique. Une réflexion élargie sera proposée à partir des conclusions tirées des recherches portant sur ces régions, théâtres de nombreux conflits.

    Quelques groupes impliqués dans ces conflits se maintiennent dans un registre conventionnel. D’autres glissent résolument vers le terrorisme. La différence entre l’un et l’autre ne peut pas tenir uniquement au contexte de guerre ou à la situation économique dans ces régions. Elle tient tout autant à l’organisation de ces groupes, à leurs réseaux et aux concurrences qui les opposent. La religion, qui sert parfois de justification, joue également un rôle important. En comparant plusieurs de ces conflits identitaires, le programme de recherche fait ressortir les processus qui conduisent des groupes à commettre des actes terroristes.

    Le programme de recherche Campana s’inscrit dans les débats qui agitent la communauté scientifique internationale. Il a pour ambition de contribuer à l’avancée des connaissances sur les questions liées au terrorisme. S’il ne propose pas de solution unique, il fournira aux décideurs politiques des propositions qui pourraient permettre de prévenir ce type de menace.

    Vous trouverez le site de la Chaire à l'adresse suivante: http://www.pol.ulaval.ca/ChaireTerrorisme/
 
Publications

Pour consulter les publications d'Aurélie Campana, cliquez ici!

© 2008-2009 Université Laval. Tous droits réservérs. Ce site est sous la responsabilité du Centre de services APTI de la Faculté des sciences sociales.
Questions et commentaires